Conjoncture : pas de regain d’optimisme pour Neuchâtel

Praticien en mécanique Zoom sur « Praticien en mécanique » (touche ESC pour fermer)
Photo d'archives.

Le tissu industriel neuchâtelois ne partage pas la confiance retrouvée par d’autres petites et moyennes entreprises suisses. Une étude menée par Crédit Suisse et Switzerland Global Enterprise fait état d’un regain d’optimisme des PME en cette fin d’année 2016, en matière d’exportations ; un optimisme qui ne transparaît pas du côté neuchâtelois.

Selon l’étude conjoncturelle d’automne de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie, dont les résultats seront officiellement présentés en novembre, il apparaît que les entreprises neuchâteloises sont au contraire assez pessimistes. Dans ce cadre, la CNCI a sondé quelque 300 entreprises abritant 12'000 emplois.

Mathieu Aubert, membre de la direction de la CNCI, évoque le manque de visibilité sur la marche des affaires depuis la crise de 2008 qui pousse les entreprises à un certain pessimisme, ainsi que la mauvaise conjoncture actuelle. Un quart des répondants fait état d’une marche des affaires mauvaise à médiocre. Les perspectives en matière d’emploi sont également assez peu réjouissantes selon Mathieu Aubert. Il signale que 20% de répondants évoquent une possible diminution de leurs effectifs pour l’année prochaine, alors que l’année en cours a déjà connu un lot important de suppression de postes de travail. /ats-sbe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.