Peseux : le PS dans l’opposition

A Peseux, le PS ne veut plus sièger à l'exécutif. Zoom sur « A Peseux, le PS ne veut plus sièger à l'exécutif. » (touche ESC pour fermer)
A Peseux, le PS ne veut plus sièger à l'exécutif.

Les socialistes de Peseux tirent les conclusions de l’échec de la fusion. Le PS a décidé de ne pas siéger au Conseil communal du village. Pour le législatif, une liste de candidats (Ensemble à gauche) est déposée avec des représentants du PS, des Verts et des personnalités de sensibilité de gauche. C’est lundi à midi que devaient être déposées les listes des candidats pour les élections communales de Peseux, Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin.

A Peseux, la volonté est de placer le PLR, qui pourrait donc occuper tous les sièges du conseil communal, face ses responsabilités après l’échec de la fusion. Le but est aussi de redonner du poids au Conseil général afin qu’il « redevienne un espace de proposition, mais aussi une réelle autorité politique supervisant l’exécutif ».

Les autres partis – dont le PLR – n’ont pas encore communiqué leurs listes de candidats.

A Neuchâtel, la chancellerie de la ville communiquera les listes des candidats lundi après-midi. /aju-comm

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.