Budget de l'Etat: énorme déficit et nouvelles mesures d'économie

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Le Conseil d'Etat neuchâtelois a dévoilé jeudi aux médias les mesures d'économie drastiques qu'il devra prendre ces prochaines années.

Un budget 2017 rouge vif pour le canton de Neuchâtel. Le projet du Conseil d’Etat prévoit un déficit de 68,9 millions de francs, soit 55,5 millions de plus que le déficit maximum autorisé par le frein à l’endettement, compte tenu d’un volume d’investissements de 63 millions de francs.

Le gouvernement réagit : il présente dans un rapport séparé une deuxième étape du programme d’assainissement des finances, soit 100 millions de francs annuels à économiser sur trois ans.

Hausse du temps de travail et coupes

Pour parvenir à limiter les dépenses, l’Etat va faire un effort sur ses charges pour environ 50 millions de francs. Il veut surtout couper dans les subventions avec des économies de 31 millions de francs d’ici 2020. Le gouvernement n’a pas encore dévoilé de mesures concrètes car il doit encore en discuter avec ses partenaires, mais il a évoqué quelques pistes.

L’effort va surtout se concentrer sur le social, avec une restriction des subsides à l’assurance maladie et une diminution du montant de l’aide matérielle. La formation sera aussi touchée : une réflexion est en cours au niveau de l’Arc jurassien pour concentrer les filières et éviter les doublons.

Pour faire encore davantage d’économies, le Conseil d’Etat mise sur la fonction publique. Il veut réduire la masse salariale de 11 millions de francs en trois ans en passant par une augmentation du temps de travail hebdomadaire de 40 à 41 heures et la suppression de 60 postes, soit 2,5% du nombres d'employés de l'Etat. Alain Ribaux, conseiller d'Etat en charge des Ressources humaines (fonctionne uniquement depuis la version classique du site).

Des licenciements ne sont pas exclus, mais des diminutions du temps de travail seront privilégiées.

Les syndicats sont révoltés par ces nouvelles mesures d’économie. José Sanchez est membre du syndicat des services publics. Il dévoile sur quels éléments il serait d’accord de négocier avec le Conseil d’Etat (fonctionne uniquement depuis la version classique du site).

Pour finir, les communes seront aussi appelées à participer à hauteur de 25 millions de francs. Mais d’après le gouvernement cet effort sera en grande partie compensé par les effets positifs de certaines réformes.

Maintenir les revenus

En plus de ces mesures d’économies, la réforme de la fiscalité des personnes physiques restera gelée, pour consolider les ressources. Un point qui déçoit particulièrement le directeur de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie, Florian Néméti (fonctionne uniquement depuis la version classique du site).

La taxe sur les véhicules sera aussi augmentée, afin de compenser l'amélioration des performances écologiques des véhicules.

Toutes ces nouvelles mesures seront soumises au Grand Conseil en décembre avec le budget 2017. Elles entreront en vigueur l’année prochaine. /mwi-mvr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.