Baisse du prix de l’eau au Locle… ou presque

  Zoom sur «    » (touche ESC pour fermer)
Le prix de l'eau va diminuer, mais la taxe d'épuration va augmenter en conséquence pour financer la future STEP.

Le Locle va abaisser le prix de l’eau, mais seulement temporairement. Le Conseil général de la Mère Commune a accepté jeudi une proposition de l’exécutif en ce sens par 23 voix contre 12. Le législatif a aussi cédé la responsabilité de fixer son prix au Conseil communal.

Cette baisse temporaire doit servir à vider le fonds pourvu à la réserve d’eau de la ville qui est bien trop important. Selon la Loi cantonale sur la protection et la gestion des eaux, Le Locle pourrait être autorisé à posséder actuellement 1,7 million de francs de réserve alors que le fonds plafonne à 3,4 millions. Cet excédent est en partie dû à la baisse de consommation d'eau dans la commune depuis plusieurs années.

Le Conseil communal proposait donc une baisse de prix pour vider entièrement cette réserve. Une requête acceptée par le législatif. La dépréciation fera passer le mètre cube de 2,79 à 2,29 francs en 2017. L’équilibre devrait, lui, être atteint d’ici 2020. A ce moment, le Conseil communal aura loisir de fixer un nouveau prix dans une fourchette située entre 2 et 3,25 francs.

Mais pas de quoi pavoiser pour le consommateur, la baisse du prix de l’eau sera reportée sur la taxe d’épuration, ce qui permettra de financer en partie la nouvelle station d'épuration des eaux.

Le Locle reste la commune du canton où l’eau est la plus chère. Neuchâtel facture le mètre cube à 1,88 franc tandis qu’il culmine à 2,03 francs à La Chaux-de-Fonds, mais avec des taxes plus élevées pour les deux villes.

Des plateformes bien dangereuses à la gare

La gare du Locle préoccupe aussi le Conseil général. Le groupe socialiste a interpellé le Conseil communal sur la difficulté que peuvent rencontrer certaines personnes qui prennent le train dans la Mère-Commune. En effet, pour celui qui ne s’est jamais rendu au Locle en transport public, les marches des trains sont juchées à plus de 30 voire 40 centimètres de la plateforme. Ceci donne lieu à des impossibilités de rentrer et même sortir d’un wagon pour les personnes âgées ou à mobilité réduite.

Le groupe socialiste demande au Conseil communal d'exhorter les CFF à rehausser la plateforme dans de brefs délais. En cas de réponse négative de l’ex-régie fédérale, le groupe propose que le Conseil communal étudie la mise en place d’une solution locale.

Comme l’annonçait la presse, un calendrier des travaux existe au sein des CFF. Le rehaussement des quais de la gare du Locle pourrait avoir lieu d’ici 2022, une date qui tient compte du temps nécessaire pour les études, l’approbation par les instances fédérales et la réalisation des infrastructures nécessaires.

Le Conseil Communal annonce qu’une rencontre avec les CFF est prévue d’ici peu. Celle-ci aura pour but de faire avancer les travaux plus vite que prévu. /jha

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.