Religions: l'unité par le chant

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Concert inédit ce mardi à la collégiale de Neuchâtel, avec le dialogue de trois traditions spirituelles: Taghi Akhbari, chanteur soufi iranien chantera aux côtés du Vénérable Seongdam Sunim, maître bouddhiste coréen, et du choeur In Illo Tempore, dirigé par le chef neuchâtelois Alexandre Traube.

Soirée inédite ce mardi soir à 19h45 à la collégiale de Neuchâtel dans le cadre de la manifestation NeuchàToi : trois traditions spirituelles dialogueront grâce au chant. Le public pourra découvrir le Jitsori, chant traditionnel coréen, interprété par le Vénérable Seongdam Sunim, maître boudhiste. Le chanteur soufi iranien Taghi Akhbari chantera pour sa part des chants persans. Tous deux seront rejoints par le chœur neuchâtelois In Illo Tempore, dirigé par le musicologue et compositeur Alexandre Traube, qui fera entendre des pièces du répertoire grégorien.

Les interprètes de ce concert prendront part dès 18h15 à une table ronde animée par Christian Ghasarian, professeur d'anthropologie à l'Université de Neuchâtel ; l’occasion de croiser leurs regards et leurs expériences et de répondre aux questions du public. /gwe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.