Au prochain top, la biennale du patrimoine horloger

Le chef du projet Jean-Daniel Jeanneret (à gauche) et le conseiller communal chaux-de-fonnier Théo Huguenin-Elie lors de la présentation du programme lundi. Zoom sur « Le chef du projet Jean-Daniel Jeanneret (à gauche) et le conseiller communal chaux-de-fonnier Théo Huguenin-Elie lors de la présentation du programme lundi. » (touche ESC pour fermer)
Le chef du projet Jean-Daniel Jeanneret (à gauche) et le conseiller communal chaux-de-fonnier Théo Huguenin-Elie lors de la présentation du programme lundi.

Une entrée dans le monde habituellement fermé de l’horlogerie. C’est ce que promettent les organisateurs de la 7e Biennale du patrimoine horloger, qui se tiendra le 5 novembre à La Chaux-de-Fonds et au Locle. Cinquante activités seront proposées au public, dont certaines sur réservations. Elles sont ouvertes dès lundi après-midi sur le site internet de la manifestation.

Visites de manufactures, expositions, conférences ou activités pour les enfants, tant les grandes entreprises que les sous-traitants ouvriront leurs portes, sans oublier les musées des deux villes horlogères.

Nouveauté cette année, un service de bus permettra de relier certains sites sans réservation au départ du Musée international d'horlogerie. Un accent particulier va être également mis sur la communication du côté de la Suisse alémanique, grâce à un partenariat avec la compagnie ferroviaire BLS. Il doit permettre d’élargir encore le cercle d’habitués de la manifestation en visant le public de la région entre Interlaken et Berne.

Cette journée sera suivie le lendemain par la 40e bourse horlogère au Musée international d'horlogerie. /lre

Partager
Link

Galerie photos liée

28.06.2009
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.