Un lundi qui ne compte pas pour des prunes

Tartes aux pruneaux Zoom sur « Tartes aux pruneaux » (touche ESC pour fermer)
Les tartes aux pruneaux ne se vendent plus aussi bien que par le passé, même si la tradition perdure.

La reine du jour, c’est la tarte aux pruneaux. La tradition du lundi du jeûne fédéral veut que l’on savoure ce gâteau en ce jour férié dans le canton de Neuchâtel. Reste que cette coutume, qui remonte à 1832, se perd quelque peu, selon Jean-Pierre Conrad, artisan boulanger au Landeron. « De nombreuses personnes profitent de ce week-end prolongé pour partir. Mais nous avons tout de même produit une trentaine de tartes pour ce jour, même si toutes ne se vendront peut-être pas ». A titre de comparaison, Jean-Pierre Conrad précise que l’on est bien loin de l’effervescence de L’Épiphanie, « c’est incomparable ». /jpp

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.