De l’utilité des statistiques

Les régions périphériques ne manquent pas d'humour (Dessin : Mix et Remix) Zoom sur « Les régions périphériques ne manquent pas d'humour (Dessin : Mix et Remix) » (touche ESC pour fermer)
Les régions périphériques ne manquent pas d'humour (Dessin : Mix et Remix)

L’organisme est méconnu du grand public, mais il est très utile pour appréhender la réalité. L’Observatoire statistique transfrontalier de l’Arc jurassien, l’OSTAJ, a été créé en 2005. Une conférence-débat s’est tenue mercredi après-midi à Pontarlier, en France voisine, pour tirer le bilan de ses 11 ans d’existence et évoquer l’avenir.

L’observatoire a produit de nombreuses fiches thématiques qui fourmillent de renseignements chiffrés dans divers domaines. Le territoire pris en compte a changé récemment, avec la refonte des régions en France : désormais, la Haute-Saône ne fait plus partie des statistiques de l’OSTAJ. Il ne reste que les départements du Doubs, du Jura et du Territoire de Belfort. Côté suisse, sont concernés les cantons de Neuchâtel, du Jura et de Vaud ainsi que la partie nord du canton de Berne.

Les intervenants ont évoqué l’interdépendance qui existe dans l’Arc jurassien et le besoin de renforcer la coopération pour cette région qui n’a pas de métropole. La volonté de passer de l’observation à l’action repose sur les élus qui peuvent s’appuyer sur les données fournies par l’OSTAJ. L’observatoire produit aussi des études sur demande. /msa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.