Affaire des Polonais exploités: procédure civile en cours

L’affaire des employés polonais exploités sur des chantiers de St-Sulpice et de Ste-Croix ne s’essouffle pas. Le tribunal de Neuchâtel a ordonné vendredi le séquestre des biens de l’employeur. C’est ce qu’a communiqué le syndicat Unia. De son côté, l’entreprise a indiqué avoir demandé une ordonnance imposant au syndicat Unia de quitter le bâtiment, qu’il occupe depuis plusieurs jours.

La gendarmerie vaudoise confirme avoir reçu cette plainte. A ce stade de l’affaire et étant donné qu’il s’agit  d’une procédure civile, c’est le Tribunal administratif vaudois qui a pris des mesures super-provisionnelles. Pour l'instant, la police cantonale vaudoise n’est donc pas impliquée dans la procédure et il est encore trop tôt pour se prononcer quant à une possible expulsion. /ali

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.