Plus de 20 mille signatures pour sauver le Bibliobus

Armand Blaser, président de l'association, a remis les 20'121 signatures à Janelise Pug, secrétaire générale du Grand Conseil. Zoom sur « Armand Blaser, président de l'association, a remis les 20'121 signatures à Janelise Pug, secrétaire générale du Grand Conseil.  » (touche ESC pour fermer)
Armand Blaser, président de l'association, a remis les 20'121 signatures à Janelise Pug, secrétaire générale du Grand Conseil.

Un cri du cœur pour sauver le Bibliobus.

L’association a déposé vendredi matin à la Chancellerie d’Etat du canton de Neuchâtel une pétition munie de 20'121 signatures. Le texte demande au Grand Conseil de ne pas supprimer la subvention de 480'000 francs annuelle octroyée par le canton, soit la moitié de son budget.

Pour faire des économies, le gouvernement prévoit, dans son budget 2016, de ne plus soutenir l’association. Si le Grand Conseil donne son aval en décembre, ce serait la mort assurée du Bibliobus, selon l’association qui le gère. Elle devrait demander une subvention plus importante aux communes. Ce qui pour certaines d'entre elles n’est tout simplement pas envisageable.

Les 20'121 signatures viennent en majorité du canton de Neuchâtel mais aussi des cantons voisins. De nombreux enfants ont également posé leurs griffes sur la pétition.

Le Bibliobus sillonne le canton depuis une quarantaine d’années pour proposer des livres dans une trentaine de communes. L’association gère également sept bibliothèques communales. Elle compte 13'000 lecteurs actifs et prête près de 300'000 documents par année. /sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.