Un peu plus de nature dans les rivières

Plus d’un million et demi de francs pour les cours d’eau du canton. Le Grand Conseil neuchâtelois a validé ce crédit d’engagement par 84 voix contre 18 pour la mise en œuvre de la loi fédérale sur la protection des eaux. Cela vise à rendre à la rivière un débit, un tracé et des berges proches de l’état naturel.

Son application se fera en trois phases : d’abord, une planification de la revitalisation suivie de la mise à jour des données. Enfin, les projets concrets seront mis en œuvre.

Les différents groupes du parlement ont soutenu cette demande de crédit, saluant un projet qui premettra de redonner vie à certaines parties des rivières de la région. Et cela avec l’aide de la Confédération, qui subventionne les travaux. Le groupe UDC n’a pas voulu en entendre parler, estimant que cela allait « à l’encontre des travaux de nos ancêtres pour rectifier les cours d’eau ».

Au total, Neuchâtel compte 370 kilomètres de rives. L’Etat reconnaît que 46% de cette distance est en mauvais état. L’objectif est de revitaliser six tronçons, soit au total un peu plus de 8 kilomètres de cours d’eau.

La Confédération a fixé comme objectif de revitaliser 25% des cours d'eau suisses en mauvais état dans les 80 prochaines années. Les cantons sont appelés à s’exécuter, afin de restituer et de préserver durablement les fonctions naturelles des rives des lacs et des cours d'eau. Les réalisations sont soutenues via des subventions de l’Office fédéral de l’environnement. /aju

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.