Trente postes sauvés chez Mori Seiki

Coup dur au Locle. Zoom sur « Coup dur au Locle. » (touche ESC pour fermer)
Coup dur au Locle.

Une trentaine de licenciements seront évités chez Mori Seiki, au Locle.

En juin, le groupe japonais indiquait vouloir fermer le site, condamnant ainsi une centaine d’emplois, en raison notamment de pertes financières et d’une conjoncture difficile. Une procédure de consultation avait été ouverte. Il ressort de celle-ci que 30 emplois pourront être sauvés. Vingt collaborateurs continueront de travailler dans le service après-vente et la recherche. L'unité de production, en revanche, cesse bel et bien son activité.  Une dizaine de collaborateurs ont aussi pu être recasés dans des entreprises de la région.

Les 70 personnes concernées par le licenciement collectif seront notifiées au fur et à mesure de la réduction des activités. Elles bénéficieront d’un plan social et de mesures d’accompagnement à la recherche d’emploi.

Mori Seiki annonce par ailleurs l’ouverture à Neuchâtel d’un nouveau centre de vente et de service après-vente pour la Suisse romande pour toutes les machines du groupe.

Mori Seiki International avait repris l'entreprise Dixi Machines en 2007. /aju

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.