Comptes de l’Etat : le grand plongeon

Laurent Kurth, le directeur des finances cantonales neuchâteloises. Zoom sur « Laurent Kurth, le directeur des finances cantonales neuchâteloises. » (touche ESC pour fermer)
Laurent Kurth, le directeur des finances cantonales neuchâteloises. (Photo : archives)

Un déficit de 74,5 millions de francs. C’est ce que laisse entrevoir la première évaluation des comptes 2016 de l’Etat de Neuchâtel. Une perte nettement supérieure au budget accepté en décembre par le Grand Conseil, qui prévoyait un trou de 14,4 millions de francs.

Le chef s'en va

Le Conseil d’Etat annonçait également jeudi matin la démission, pour le 30 novembre prochain, du chef du service financier. Entré à la direction du Service financier de l’État en 2009, Nicolas Gigandet a choisi de donner une nouvelle orientation à sa carrière. Le communiqué précise que dans le contexte financier délicat que connaît l’État de Neuchâtel, la fonction de chef du service financier sera rapidement mise au concours.

Selon le communiqué de l’Etat, cette aggravation brutale s’explique principalement par la situation conjoncturelle. Les rentrées fiscales sont en baisse de 36 millions de francs. Une baisse particulièrement sensible dans le secteur des personnes morales, qui représente plus de la moitié de la détérioration.

Les charges prennent l'ascenseur

Autre motif de péjoration : les charges qui sont en hausse. Une situation qui concerne particulièrement les prestations hospitalières, le contentieux de l’assurance-maladie et l’asile.

Ces dernières années, le résultat s’est amélioré entre la première estimation et le bouclement définitif de l’exercice. Pour 2016, la détérioration est telle que le résultat final ne respectera pas le frein à l’endettement. Une première depuis l’instauration de ce mécanisme.

Pas d'embellie en 2017

L’avenir ne s’annonce guère mieux. Le ralentissement commencé en 2015 se poursuivra dans les années à venir. Au recul des rentrées fiscales s’ajoutera une baisse de plusieurs dizaines de millions de francs des revenus de la péréquation financière nationale.

Face à la gravité de la situation, le Conseil d’Etat a demandé à tous les services de l’administration cantonale de serrer les cordons de la bourse en 2016. Le gouvernement présentera un nouveau plan d’économies en accompagnement du budget 2017 et du plan financier 2018-2020. /mwi

Laurent Kurth, conseiller d'Etat en charge des finances, était en direct dans notre journal de 12h15

La réaction de Fabien Fivaz, président de la commission des finances du Grand Conseil

Fabio Bongiovanni, conseiller communal en charge des finances de la Ville de Neuchâtel et député a plusieurs raisons de s'inquiéter

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.