Biowatch pour vous faciliter la vie

Eric Grenet et Matthias Vanoni travaillent ensemble sur le projet Biowatch. Zoom sur « Eric Grenet et Matthias Vanoni travaillent ensemble sur le projet Biowatch. » (touche ESC pour fermer)
Eric Grenet et Matthias Vanoni travaillent ensemble sur le projet Biowatch.

Imaginez un système inséré dans le bracelet de votre montre, qui vous permet de vous passer de vos clefs, de vos codes et de vos mots de passe. Ce dispositif est en cours de développement en Suisse. Une start-up valaisanne collabore sur ce projet avec le Centre suisse d’électronique et de microtechnique, à Neuchâtel.

Biowatch, comment ça marche ? Eric Grenet, expert en systèmes de vision au CSEM.

Biowatch utilise la reconnaissance biométrique en lisant la disposition des veines sur l'intérieur du poignet. Car le réseau veineux est propre à chaque individu, comme le sont les empreintes digitales. L’entreprise a déjà conçu une boucle spéciale qui peut s’adapter sur n’importe quel bracelet de montre. Cette boucle accueille le module intelligent qui identifie son porteur et renvoie l’information. Le défi, pour le CSEM, est d’améliorer l'efficacité cette partie et de la miniaturiser.

Le projet bénéficie de financement de la part de la Confédération. Des investisseurs privés s’impliquent également. C’est le cas, par exemple, de marques automobiles et de banques, qui y voient des futures applications intéressantes pour elles. Le système peut permettre, entre autres, d’ouvrir et faire démarrer une voiture, de payer des achats sans sortir sa carte bancaire, d’accéder à des locaux sans avoir besoin d’un badge spécial, d'ouvrir une session informatique sans rentrer son mot de passe… Les responsables de Biowatch sont encore à la recherche d’investisseurs. /msa

Biowatch
Biowatch

Biowatch
Biowatch

Biowatch
Biowatch

Biowatch
Biowatch

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.