Bilan financier équilibré pour le Buskers

La météo n’a pas joué de trop mauvais tours aux organisateurs du Buskers. Le bilan financier du festival de musique de rue de Neuchâtel devrait être équilibré. Un soulagement pour le comité d’organisation qui a dû faire face à des pertes financières importantes ces deux dernières années en raison de la pluie et du froid. La manifestation s’est tenue de mardi à samedi au centre-ville de Neuchâtel. Elle s’est terminée dimanche comme de coutume à La Ramée à Marin. Dix-neuf groupes de la région mais aussi de l’étranger se sont produits tout au long de la semaine.

Les rues du centre-ville étaient bien remplies vendredi et samedi, un peu moins les autres soirs de la semaine en raison des températures frisquettes. Pour faire face aux aléas de la météo, une association s’est créée l'année passée afin de mettre sur pied une assurance mauvais temps, le but étant de récolter 30'000 francs. La moitié a été trouvée. / sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.