Les moustiques surveillés de près en été

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Cette année, les pluies successives ont permis aux moustiques de se reproduire en quantité.

La Suisse surveille de près les espèces invasives de moustiques. Durant l’été, ces insectes exotiques comme le célèbre moustique tigre remontent jusqu’au nord de la Suisse.

À l’inverse des moustiques indigènes, les espèces invasives sont capables de transmettre des maladies graves comme le Zika ou le Chikungunya. En Suisse les risques sont faibles, car pour déclencher une épidémie il faut qu’une population de moustiques soit durablement installée.

Réduire les risques de transmission

Des mesures préventives ont toutefois été mises en place depuis 2013 par la Confédération. Les médecins cantonaux doivent annoncer les cas de personnes infectées lors d’un voyage. Si ces personnes résident proche du moustique tigre, le traitement de la zone en question va être renforcé, explique Eleonora Flacio, docteur à l’Université professionnelle de la Suisse italienne.

Cette année, les pluies successives ont permis aux moustiques de se reproduire en quantité, car c’est dans l’eau que les larves éclosent.

Francis Schaffner, chercheur associé à l’Institut de parasitologie de Zürich, recommande aux voyageurs d’être attentifs lorsqu’ils rentrent de vacances. En plus des habituels sprays répulsifs, il est conseillé d’éliminer les eaux stagnantes autour de chez soi ou de les recouvrir d’une moustiquaire. /Jca

 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.