Un licenciement à plus de 400'000 francs

Le rectorat de l'Université de Neuchâtel. Zoom sur « Le rectorat de l'Université de Neuchâtel. » (touche ESC pour fermer)
Le rectorat de l'Université de Neuchâtel.

Le licenciement de l’ancien recteur de l’Université de Neuchâtel a coûté 428'000 francs. C’est ce que révèlent mardi L’Express et L’Impartial. Les quotidiens se sont procurés la convention de départ signée au printemps 2007, lorsque le recteur a été limogé par le Conseil d'Etat de l’époque. Aujourd’hui, on apprend donc que l'ancien recteur a gagné sur toute la ligne.

L’accord a mis fin au conflit généré par le licenciement. L’ancien recteur exigeait le respect de son contrat de travail, soit le versement du salaire jusqu’au terme de son mandat, ainsi que deux mois supplémentaires. Soit un total de 428'000 francs. Par ailleurs, la justice avait également contrait l’Etat à supporter les cotisations sociales ou encore les frais d’avocat de l’ancien recteur.

Ce dernier avait été renvoyé en février 2007 car il ne partageait pas la volonté du gouvernement de transférer l’Institut de microtechnique à l’EPFL. /aju

Partager
Link

Galerie photos liée

01.11.2014
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.