Un explorateur prêt à braver les climats les plus fous

Christian Clot, explorateur, neuchâtelois, CSEM, climats Zoom sur « Christian Clot, explorateur, neuchâtelois, CSEM, climats » (touche ESC pour fermer)
Christian Clot aux côtés de l'ingénieur du CSEM Stephan Dasen (à droite) qui tient l'un des capteurs que portera l'explorateur lors de son expédition.

Vivre dans les conditions les plus extrêmes qu’offre la planète : c’est le défi dans lequel se lance l’explorateur neuchâtelois Christian Clot. Celui-ci passera quatre fois 30 jours dans quatre pays : l’Iran, le Chili, le Brésil et la Russie, où il testera des climats extrêmes, avec des températures moyennes allant de 60 degrés à -60 degrés et un taux d’humidité variant de 2 % à 100 %. Christian Clot se déplacera à pied, en pirogue, en kayak ou à ski selon la topologie. Dans le désert iranien, il devra par exemple tirer un chariot de matériel d’environ 150 à 180 kilos.

Il mènera cette expédition en solitaire, sans contact ni soutien extérieur. Cette aventure a pour objectif scientifique de tester la capacité d’adaptation de l’humain tant sur le plan physique que cognitif. Christian Clot sera pour cela équipé de capteurs développés par le Centre suisse d’électronique et de microtechnique, le CSEM, basé à Neuchâtel, qui enregistreront ses paramètres vitaux. Le premier départ est fixé au 17 août. L’aventure s’achèvera en février prochain. Les quatre voyages seront entrecoupés de 10 jours de récupération pour l’aventurier.

Cette expérience sera menée une seconde fois l’année prochaine avec un groupe de 20 personnes. Pour participer, il faut avoir entre 25 et 45 ans et être en bonne santé physique et mentale. Il est encore possible de s’inscrire. /sbe

Christian Clot, CSEM, Explorateur Zoom sur « Christian Clot, CSEM, Explorateur » (touche ESC pour fermer)
Christian Clot (photo: CSEM).

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.