Le Conseil d’Etat confirme sa stratégie hospitalière

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Selon le Conseil d'Etat, les soins aigus doivent être concentrés à Pourtalès.

Confirmation dans le plan de réorganisation spatiale de l’hôpital neuchâtelois. Ce jeudi, le Conseil d’Etat a présenté la mouture finale de son projet après une consultation d'un mois.

Comme annoncé en avril, le plan de futur réseau sanitaire cantonal comprend trois policliniques et deux sites de soins spécifiques. Le premier concentre les soins aigus sur le site de Pourtalès, à Neuchâtel. Le deuxième consiste en un nouveau centre de traitement et de réadaptation qui verra le jour à La Chaux-de-Fonds. L’emplacement de ce dernier est encore à l’étude.

Un budget de 240 millions est notamment prévu pour les 5 à 10 prochaines années. Il servira à financer ce nouveau bâtiment ainsi qu'un agrandissement du site de Pourtalès. De plus, les trois policliniques seront renforcées à Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds et au Val-de-Travers.

Reprise de la dette

Dans son rapport final, le Conseil d’Etat a profité d’ajouter de nouveaux détails, notamment en ce qui concerne les finances. L’Etat propose de reprendre une partie de la dette de l’HNe, soit 200 millions de francs, pour permettre à l’établissement d’assainir ses finances et par-là rendre le projet réalisable.  En contrepartie, les bâtiments qui ne seront plus utilisés par l’HNe seront remis au Canton. Ces derniers représentent une valeur comptable de près de 45 millions.

Une modification de la Loi sur les établissements multisites est aussi intégrée au plan. Elle propose de revoir en profondeur la loi existante, en vigueur depuis 2005, pour notamment désigner l’HNe comme un établissement cantonal unique. Cette modification permettrait aussi de créer une commission permanente pour établir un dialogue entre l’hôpital et la communauté.

Consultation positive ou presque

Lors de la consultation, les communes neuchâteloises, les partis politiques et les établissements hospitaliers ont donné leurs avis. Si les propositions du Conseil d’Etat ont été favorablement accueillies par la plupart, l’option de deux sites, soins aigus et réadaptation, n’a pas été validée par les Villes du haut du canton ainsi que par GSMN. En tout, ce sont quand même 71 % des sondés qui ont approuvé les décisions du Gouvernement.

Désormais, le projet de réorganisation spatiale de l’HNe doit passer devant le Grand Conseil durant l'automne. En cas d’acceptation par le législatif, le peuple se prononcera sur cet objet au début de l’année prochaine. Celui-ci sera d’ailleurs proposé comme contre-projet à l’initiative du comité Le haut veut vivre qui demande une maternité dans les Montagnes.

Le projet final a été présenté jeudi matin au Château de Neuchâtel. Zoom sur « Le projet final a été présenté jeudi matin au Château de Neuchâtel. » (touche ESC pour fermer)
Le projet final a été présenté par le ministre de la santé Laurent Kurth.

La deuxième initiative du Groupe de travail interpartis qui demande le maintien d’un site de soins aigus à La Chaux-de-Fonds n’a pas été intégrée dans le calendrier, vu qu’elle n’a pas encore officiellement abouti. En fonction du résultat, il n’est pas impossible que la population neuchâteloise doive se rendre aux urnes deux fois de suite pour voter sur le même objet. /jha

Partager
Link

Galerie photos liée

18.03.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.