La lutte contre la radicalisation en prison s'organise

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Photo: archives.

Les comportements extrémistes en prison inquiètent le Canton de Neuchâtel. Pour prévenir toute radicalisation chez les détenus, le Service pénitentiaire cantonal a décidé de former son personnel. Il l’envoie au Centre suisse de formation du personnel pénitentiaire, installé à Fribourg, qui dispense une formation de prévention contre le djihadisme gratuite pour toute la Suisse.

Mis en place au début de l’année, le cours est donné par Hasni Abibi, politologue spécialiste du monde arabe et directeur du Centre d'études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen à Genève.

La formation donne les clefs pour détecter les signes de radicalisation chez les détenus. Elle est destinée aux gardiens et aux directeurs de centres de détention.

A noter que la religion n’est pas exclue des prisons. Les croyances sont respectées et une assistance religieuse est à disposition des détenus. /mwi-lhu-jha

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.