Palmyre vue d'en haut

Exposition temporaire au Laténium à Hauterive Zoom sur « Exposition temporaire au Laténium à Hauterive » (touche ESC pour fermer)
Marc-Antoine Kaeser, directeur du Laténium, a présenté mardi la nouvelle exposition de son établissement. Le conseiller d'Etat neuchâtelois en charge de la culture, Alain Ribaux, avait fait le déplacement.

Une soixantaine de clichés de la Syrie et du Liban à l'époque de l'Entre-deux-guerres. C'est ce que le Laténium va proposer aux visiteurs les six prochains mois à Hauterive. Sa nouvelle exposition, intitulée « Archives des sables, de Palmyre à Carthage » se tiendra du 9 juillet prochain au 8 janvier 2017. Durant cette période, des photographies venant des collections anciennes de la Bibliothèque orientale de Bayrouth seront exposées.

A l'origine de ces images datant des années 1920 et 1930, le Père jésuite français, Antoine Poidebard. A la fois auteur, explorateur, géographe, ethnographe et archéologue amateur, cet homme de religion est le premier à réaliser de la photographie aérienne. Les images exposées au Parc et musée de Neuchâtel témoignent ainsi d'une prouesse technologique aujourd'hui communément utilisée en archéologie.

L'exposition se veut « très épurée et résolument graphique », explique le directeur du Laténium et commissaire de l'exposition, Marc-Antoine Kaeser. Et d'ajouter que «de la musique et des bruits » divers et variés seront passés pour mettre les visiteurs dans une certaine ambiance. \lhu

Exposition temporaire au Laténium à Hauterive Zoom sur « Exposition temporaire au Laténium à Hauterive » (touche ESC pour fermer)
L'exposition temporaire revient sur les traces d'une époque pionnière de prospections archéologiques au Levant.

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.