Le musée d’histoire naturelle privé de public depuis deux ans

Dix pour-cent des collections du Musée d'histoire naturelle de La Chaux-de-Fonds ont été conditionnés pour un déménagement. Reste à savoir pour où, et quand. Zoom sur « Dix pour-cent des collections du Musée d'histoire naturelle de La Chaux-de-Fonds ont été conditionnés pour un déménagement. Reste à savoir pour où, et quand.  » (touche ESC pour fermer)
Environ 10% des collections du Musée d'histoire naturelle de La Chaux-de-Fonds ont été conditionnés pour un déménagement. Reste à savoir pour où et quand.

Le 7 juillet, cela fera deux ans jour pour jour que le Musée d’histoire naturelle de La Chaux-de-Fonds n’accueille plus de visiteurs. Quelques ouvertures ponctuelles interviennent ici et là, comme pour la nuit des musées, mais rien de plus.

Entre les murs de l’institution, dans le bâtiment de la Poste, le travail ne s’est pas pour autant arrêté. L’équipe en place continue de conditionner les collections. Quelque 10% des 100'000 pièces qui les composent sont emballées dans des cartons, prêtes à être déménagées. Reste à savoir où. Quand ce travail de fourmi a été initié, le but était de transférer le tout dans le nouveau zoo-musée qui aurait dû voir le jour du côté de l’Ancien Stand.

Crise financière oblige, ce projet a été repoussé aux calendes grecques. Ce que craint particulièrement le directeur des institutions zoologiques de la ville, c’est un double déménagement: le premier pour entreposer les collections dans un dépôt et le second pour les faire intégrer le nouveau musée. Arnaud Maeder redoute que si les collections sont stockées dans un entrepôt, le monde politique trouve plus commode de les laisser là où elles se trouvent.

Par ailleurs, le bail qui lie le musée à la Poste, propriétaire des murs, a une première fois été repoussé jusqu’à fin juin 2018. Ce délai est largement insuffisant pour éventuellement finaliser le projet en attente. De nouvelles négociations devraient avoir lieu à l’avenir. Mais pour cela, il faut attendre que les nouvelles autorités exécutives, issues des élections du 5 juin dernier, puissent se mettre au travail, ce qui n'est actuellement pas possible en raison de recours déposés contre les résultats du scrutin. /cwi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.