Action contre le renvoi d’un Kurde

CNP Préfargier Zoom sur « CNP Préfargier » (touche ESC pour fermer)
Le bâtiment du CNP Préfargier à Marin.

Le renvoi d’un jeune Kurde en Bulgarie suscite l’émotion dans la région. Fahmi Kaçan, un infirmier de 26 ans, a été interpellé par la police mercredi matin à 4h à Préfargier, où il était hospitalisé après une tentative de suicide. Il a été emmené à Genève et placé en détention administrative, en attendant son renvoi. Le Mouvement Droit de rester Neuchâtel  dénonce le système Dublin, appliqué aveuglément par les autorités politiques.

D’origine turque, Fahmi Kaçan a vécu dans un camp de réfugiés en Irak depuis 1994. Il est arrivé en Suisse il y a une année, mais Berne n’est pas entrée en matière sur sa demande de requérant d’asile. Motif : c’est un cas Dublin enregistré préalablement en Bulgarie. Le jeune homme a aussi vu sa demande de reconsidération refusée, si bien que son renvoi devient exécutoire.

Du côté du Canton de Neuchâtel, le chef du Service des migrations Serge Gamma précise qu’il n’a pas de marge de manœuvre. C’est Berne qui décide, le Canton applique. En l’occurrence, Kaçan devait quitter la Suisse ce mercredi.   

Le Mouvement Droit de rester Neuchâtel  a manifesté à Préfargier pour dénoncer ce renvoi, qui intervient en plus dans un contexte très particulier. Le jeune Kurde a tenté de se suicider lundi en avalant des barbituriques lors d’une première intervention de la police chez son frère, où il logeait. /fpa

 

 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.