Interreg : nouveau projet franco-suisse

 Microcity Zoom sur «  Microcity » (touche ESC pour fermer)
Microcity à Neuchâtel est partie prenante de ce projet.

Il n’y a pas de frontière pour valoriser le savoir-faire de l’Arc jurassien dans le domaine de l’ingénierie. Le projet Interreg V, intitulé Ignition, regroupe les forces de l’EPFL, avec son antenne neuchâteloise à Microcity, et celles de l’Institut d’ingénierie FEMTO-ST de l’Université de Bourgogne - Franche-Comté, à Besançon. Objectif: innover par le biais de projets dans les domaines de la fabrication micromécanique, de l’optique, du temps-fréquence ou encore de l’ingénierie dans l’informatique.

Ce projet Ignition entre dans le cadre du partenariat franco-suisse SMYLE, signé en 2013. Il se tient sur trois ans, jusqu’en 2018. Il coûte environ un demi-million de francs, financé conjointement par la Confédération, les cantons de Vaud et Neuchâtel, l’EPFL, l’Europe, le département du Doubs et l’Université de Bourgogne - Franche-Comté. /fpa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.