Exécutif réélu à Val-de-Travers

Alexandre Willener n’a pas convaincu, l’UDC reste à la porte du Conseil communal de Val-de-Travers. Zoom sur « Alexandre Willener n’a pas convaincu, l’UDC reste à la porte du Conseil communal de Val-de-Travers. » (touche ESC pour fermer)
Alexandre Willener n’a pas convaincu, l’UDC reste à la porte du Conseil communal de Val-de-Travers.

On prend les mêmes et on recommence ! Le Conseil général de Val-de-Travers a choisi d’élire dès le premier tour jeudi soir les cinq membres de l’exécutif sortants. Fâchée de ne pas faire son entrée au Conseil communal, l’UDC a annoncé qu’elle entrait dans l’opposition et qu’elle allait lancer une initiative pour l’élection de l’exécutif par le peuple.

Les trois libéraux-radicaux Thierry Michel (37 voix), Yves Fatton et Chantal Brunner (28 voix chacun) ainsi que les socialistes Frédéric Mairy (40 voix) et Christian Mermet (26 voix) rempilent donc pour quatre ans. L’UDC, qui compte désormais neuf représentants au législatif vallonnier, revendiquait un siège au sein du Conseil communal. Elle avait lancé deux candidats, Alexandre Willener et Loïc Frey.  Le premier n’a obtenu que neuf voix, le second en a eu dix. Même si ce résultat n’est pas une surprise vu les discussions qui ont eu lieu entre les partis dernièrement, l’UDC « regrette amèrement » que la volonté populaire ne soit pas respectée. Elle rappelle que plus d’un électeur sur cinq qui s’est exprimé le 5 juin a voté pour elle. L’UDC a donc annoncé qu’elle se plaçait dans l’opposition et qu’elle allait lancer une initiative pour que le Conseil communal soit élu par le peuple selon le système proportionnel, « car nous ne sommes pas dans une dictature, mais en démocratie ». /msa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.