Brexit : la BCN calme le jeu

Le Brexit a secoué les marchés financiers dans le monde entier. La Suisse n’a pas échappé au séisme. Mais l’appréciation du franc a été rapidement jugulée par l’intervention de la Banque nationale suisse.

Yann Constantin, responsable de la salle des marchés à la Banque cantonale neuchâteloise, n’a pas constaté de mouvements particuliers au lendemain du vote britannique. Il n’y a pas eu de ruée sur l’euro à la BCN, comme cela avait été le cas début 2015 lorsque la BNS avait abandonné le taux plancher.  Il y a bien eu quelques achats de Livres Sterling. Mais, selon lui, ce sont probablement des clients qui envisagent de passer leurs vacances en Grande-Bretagne. /fpa

 

 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.