Recours contre les élections communales à La Chaux-de-Fonds

Les élections communales du 5 juin sont remises en cause à La Chaux-de-Fonds. La Chancellerie d'Etat a reçu trois recours d'électeurs concernant des suspicions de votre par procuration. La Métropole horlogère, par le biais de sa Chancellerie, ne prend pas position sur les motifs de ces recours, ni sur leur bien-fondé. Elle explique en revanche que les séances constitutives des nouvelles autorités, qui devaient se tenir le 29 juin pour le Conseil communal et le 30 juin pour le législatif, sont reportées.

La Chancellerie d’Etat doit instruire ces procédures qui pourront ensuite faire l’objet d’un nouveau recours dans les dix jours. Ce n’est qu’à ce moment-là, au plus tôt, que l’exécutif sortant pourra convoquer le Conseil général nouvellement élu. Tant que le résultat des élections du 5 juin n’est pas validé, le Conseil communal actuel continuera de s’occuper des affaires de la Ville.

Actuellement, l'exécutif communal fonctionne à quatre membres. Jean-Charles Legrix, non réélu le 5 juin, est absent pour cause de maladie.

Pour l’actuel président de la ville, Théo Huguenin-Elie, cette situation induite par les recours est embarrassante et compliquée pour tout le monde. Il espère qu’elle trouvera un dénouement rapidement. Petit point positif: cette crise touche la ville à l’aube des vacances d’été, période à laquelle les institutions tournent au ralenti. Théo Huguenin-Elie souligne tout de même que juste après la pause estivale, il y aura un gros dossier : l’élaboration du budget 2017. Les autorités en place vont établir un calendrier qui évoluera au fur et à mesure des événements.

La donne est un peu différente pour les deux conseillers communaux qui avaient choisi de ne pas se représenter. Si pour la verte Nathalie Schallenberger cette prolongation de mandat n’aura pas beaucoup d’incidence dans la mesure où elle n’a pas d’autres obligations professionnelles dans l’immédiat, il en va autrement pour Jean-Pierre Veya. Le popiste sortant commencera début août un nouveau travail dans une institution de la région œuvrant dans le domaine de la santé et du social. Si son mandat de Conseiller communal devait se prolonger au-delà, il démissionnerait de son poste à l’exécutif chaux-de-fonnier. /cwi-sma-comm

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.