Les piscines neuchâteloises rêvent de soleil

Aux piscines du Nid-du-Crô, comme ailleurs, ce n'est pas la foule. Zoom sur « Aux piscines du Nid-du-Crô, comme ailleurs, ce n'est pas la foule.  » (touche ESC pour fermer)
Aux piscines du Nid-du-Crô, comme ailleurs, ce n'est pas la foule.

Les baigneurs ne se pressent pas au portillon des piscines de la région. La météo maussade de ce printemps a de quoi décourager les plus motivés. Les piscines du Nid-du-Crô à Neuchâtel par exemple déplorent une baisse de fréquentation pour les mois de mai et juin. En moyenne, le Nid-du-Crô affiche entre 600 et 800 baigneurs quotidiennement, contre 3'500 les meilleurs jours d’été.

Contrairement à d’autres, le site peut tout de même compter sur ses bassins intérieurs pour attirer du monde. De nombreuses classes recourent d’ailleurs au Nid-du-Crô pour leur course d’école, mais celles-ci sont également un peu moins nombreuses à le faire cette année.

Le personnel saisonnier engagé pour l’été attend lui aussi de pouvoir prendre son service. Certains employés sont tout de même affectés à la surveillance des élèves en course d’école et à l’entretien du site.

Pour le gestionnaire des piscines du Nid-du-Crô, Mathieu Seguela, la saison pourrait être mise en péril si le mauvais temps perdure au mois de juillet. En effet, les piscines intérieures seront fermées durant quatre semaines pour des mesures d’entretien, probablement entre mi-juillet et mi-août. Mathieu Seguela espère dès lors que le soleil sera au moins au rendez-vous à cette période-là.

Bassins bâchés au Val-de-Ruz

A la piscine d’Engollon, le constat est similaire : quelques clients habitués qui possèdent un abonnement viennent le matin ou en fin de journée. Pierre-Alain Vermot, responsable de l’exploitation à la piscine du Val-de-Ruz, estime que la baisse de fréquentation est tout de même de l’ordre de 70%. Pour maintenir la baignade agréable, l’eau est chauffée à 20 degrés. Et la nuit, les trois bassins sont bâchés.

Pas mieux dans les Montagnes

Avec à peine 3’500 visiteurs depuis mai, la piscine des Mélèzes à La Chaux-de-Fonds est encore loin des plus de 25'000 entrées enregistrées en 2014 et en 2015. A défaut, « l'eau est parfaite à 24°C », souligne Rolf Aeberhard, responsable des infrastructures sportives. /sbe-aju-ats

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.