Accident de La Maladière: condamnation définitive

Le 6 décembre 2005, une partie des gradins du stade s'est écroulée et a blessé gravement un contremaître du chantier. Zoom sur « Le 6 décembre 2005, une partie des gradins du stade s'est écroulée et a blessé gravement un contremaître du chantier. » (touche ESC pour fermer)
Le 6 décembre 2005, une partie des gradins du stade s'est écroulée et a blessé gravement un contremaître du chantier.

Un accident survenu en décembre 2005 sur le chantier de construction du stade de la Maladière, à Neuchâtel, est proche de son épilogue judiciaire. Un cadre de l'entreprise générale, qui était en charge du chantier, est définitivement condamné  pour lésions corporelles graves par négligence.

Le Tribunal fédéral, qui avait déjà statué sur l'affaire en 2015 et renvoyé l'affaire à la justice neuchâteloise, a rejeté l'ultime recours de ce cadre. Il a confirmé le prononcé d'une peine pécuniaire avec sursis.

En décembre 2005, une partie de la structure des gradins du stade en construction s'était effondrée. Un contremaître avait été grièvement blessé et avait dû finalement subir l'amputation d'un bras. Une pièce de quinze tonnes était tombée sur lui.

Deux autres cadres de l'entreprise générale échouent également à obtenir leur acquittement. Ils devront toutefois être renvoyés devant la justice neuchâteloise. Celle-ci devra tenir compte de la circonstance atténuante du long écoulement de temps survenu depuis les faits.

Au total, l'accident entraînera la condamnation pénale de cinq personnes. En plus des trois cadres de l'entreprise générale de construction, deux responsables d'une autre société de construction avaient été condamnés en septembre 2012 par le Tribunal de police du Littoral et du Val-de-Travers. Leurs recours avaient été définitivement rejetés par le TF l'année dernière. /aju-ats

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.