Quatorze ans en Suisse et prié de s'en aller

Un destin sur le point d’être brisé. Besnik Fetahu, un Serbe d’origine kosovare installé en Suisse depuis 14 ans, doit quitter La Chaux-de-Fonds d’ici à la fin du mois.

Âgé de 33 ans, il est arrivé comme requérant d’asile en 2002. Il se marie en 2005 et obtient ainsi un permis B mais l’union se termine par un divorce avant le délai de cinq ans. Il perd donc son permis de travail. Depuis lors, le jeune homme tente de régulariser sa situation, en vain. Les nombreux recours n’ont abouti à aucune décision en sa faveur et Besnik Fetahu a reçu une demande de départ au 30 juin.

Frère naturalisé

L’avocate qui a repris son dossier, Katia Berto, rappelle que le jeune homme a toujours travaillé et payé des impôts. Il n’a aucune dette et n’a jamais eu maille à partir avec la justice. Se pose également la question du pays vers lequel Besnik Fetahu devrait s’exiler. Kosovar d’origine au bénéfice d’un passeport serbe, il n’a aucune famille dans ce pays, qu’il a fui en raison de la guerre. Son frère, arrivé en Suisse un an avant lui, est désormais naturalisé. Pour son avocate, la Suisse ne peut pas le renvoyer vers un pays qui n’est pas le sien et a le devoir de lui accorder un permis de travail.

Pour le chef du Service des migrations, Serge Gamma, « si le tribunal fédéral confirme les décisions prises dans ce dossier, il est difficile d’en faire davantage. » Reste une décision politique qui pourrait permettre à Besnik Fetahu de rester à La Chaux-de-Fonds, mais celle-ci dépend aussi de la Confédération.

Les amis du jeune homme ne baissent pas les bras. Une pétition de soutien a été lancée. /mwi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.