Les tiques à l’attaque

Tique Zoom sur « Tique » (touche ESC pour fermer)
Beaucoup de tiques ont survécu à l'hiver et ont pu se reproduire plus tôt dans la saison.

Gare aux piqûres de tiques.

Depuis le début de l’année et jusqu’au mois d’avril, près de 4000 cas de piqûres dues au parasite ont été signalés en Suisse. C’est le double par rapport aux années précédentes. Ces piqûres peuvent potentiellement se révéler dangereuses et mener à des infections, voire des maladies. Si la population de tiques ne peut pas être mesurée précisément, les chercheurs extrapolent sur leur nombre en fonction des consultations chez les médecins du pays.

Cette année, les tiques sont nombreuses. En effet, l’hiver a été doux et la population s’est reproduite plus tôt. Les températures clémentes ont aussi poussé les marcheurs à s’aventurer en forêt ou en lisière des bois – habitats naturels des tiques - dès les premiers mois de l’année. Ce sont eux qui ont été les premiers à entrer en contact avec le parasite qui s’accroche pour se nourrir et fatalement se propage vers d’autres cieux.

Actuellement, la population de tiques s’est aussi adaptée à certaines altitudes où elle n’était pas présente par le passé. On peut maintenant trouver des parasites jusqu’à 1500 mètres dans des endroits humides. La tique ne peut pas se reproduire dans un endroit sec.

Être prudent

Pour se prémunir, les chercheurs conseillent aux personnes qui se rendent dans les zones à risque – forêts, hautes herbes ou clairière – de se munir d’un produit répulsif et de se couvrir les bras et les mollets. En cas de piqûre, il faut directement consulter un médecin si des maux de tête et des fièvres apparaissent, de même que si une auréole rouge se propage autour de la blessure.

Les risques sont toujours de contracter la borréliose de lyme, qui conduit à avoir de l’arthrite, des troubles neurologiques ou des inflammations chroniques de la peau, ou pire, la méningo-encéphalite qui peut mener à la mort. Prudence donc… /jha

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.