Une dernière séance agitée

La délégation du SIS a pris place dans la salle du Conseil général en début de séance. Zoom sur « La délégation du SIS a pris place dans la salle du Conseil général en début de séance. » (touche ESC pour fermer)
La délégation du SIS a pris place dans la salle du Conseil général en début de séance.

La dernière séance de la législature du Conseil général de La Chaux-de-Fonds a été animée mercredi soir. Le Musée des civilisations de l’islam s’est invité dans les débats. En cause, les propos tenus par le chef du dicastère des cultes et de la sécurité, Jean-Charles Legrix, sur Facebook. Des propos qui ont fait réagir la gauche, qui les a qualifiés d’incitation à la haine. Au moment du vote de la résolution, seules trois voix ont refusé la résolution, la majorité des élus UDC s’étant abstenue.  

L’UDC a également déposé une résolution urgente au sujet de l’institution qui doit ouvrir ses portes à la fin de la semaine. Ses membres s’interrogent sur le bien-fondé de la présence du président de l’exécutif lors de l’inauguration des lieux.

Le début de séance a été marqué par la présence d’une délégation des pompiers-ambulanciers du SIS qui souhaitaient attirer l’attention du législatif sur la question du pont AVS qui reste en suspens depuis de nombreux mois.

Par ailleurs, le Conseil général a accepté le changement d’affectation du terrain qui accueille Polyexpo. Des biens-fonds qui passent en zone mixte, ce qui devrait en faciliter la vente. Les élus ont pris acte également d’un rapport du Conseil communal en réponse à une motion urgente interpartis relative aux risques sanitaires et à la violation de la loi au sein de l’Hôpital neuchâtelois. /mwi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.