Neuchâtel pourrait retrouver une permanence consulaire italienne

Le président de la Colonie libre italienne de Neuchâtel. Maurizio Spallaccini, montre le nombre compatriotes établis dans le canton. Zoom sur « Le président de la Colonie libre italienne de Neuchâtel. Maurizio Spallaccini, montre le nombre compatriotes établis dans le canton. » (touche ESC pour fermer)
Le président de la Colonie libre italienne de Neuchâtel. Maurizio Spallaccini, montre fièrement le nombre de compatriotes établis dans le canton.

Les Italiens du canton ont bon espoir de retrouver une permanence consulaire à Neuchâtel. Depuis sa fermeture fin 2013, pour des raisons budgétaires, la situation n’est pas satisfaisante, avec deux correspondants consulaires bénévoles qui n’ont aucun pouvoir administratif.

La pétition remise début janvier en mains propres au nouvel ambassadeur d’Italie en Suisse, avec plus de 2600 signatures, a trouvé un écho favorable à Berne. Elle a été transmise au Ministère italien des affaires étrangères.  Les colonies italiennes libres du canton, à l'origine de cette pétition, ont reçu une réponse qui laisse ouverte la porte au retour d’une permanence d’ici la fin de l’année.

La communauté italienne du canton se monte à près de 20'000 personnes. Cela représente 29% de la circonscription qui regroupe les cantons de Berne, Neuchâtel et Fribourg. Actuellement, ces personnes  doivent se rendre à Berne pour  toutes les démarches administratives.

Si une permanence consulaire revoit le jour à Neuchâtel, elle sera ouverte une demi-journée par semaine. C’est l’une des quatre demi-journées en place à Berne, qui serait  déplacée à Neuchâtel. Cette réorganisation est à l’étude. /fpa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.