Le théâtre, lieu de résistance joyeuse

L'affiche de la saison 2016/2017 du Théâtre populaire romand (photo : TPR) Zoom sur « L'affiche de la saison 2016/2017 du Théâtre populaire romand (photo : TPR) » (touche ESC pour fermer)
L'affiche de la saison 2016/2017 du Théâtre populaire romand (photo : TPR)

« Tenir tête », c’est le mot d’ordre du Théâtre populaire romand pour sa nouvelle saison. Le TPR a levé le rideau sur sa programmation 2016/2017 lundi soir à L’Heure bleue. 25 spectacles sont à l’affiche entre septembre et juin de l’année prochaine.

La nouvelle saison se veut résolument anticonformiste. Anne Bisang, la directrice artistique du Théâtre populaire romand estime « qu’aujourd’hui dans les théâtres, on peut tenir tête au conformisme, au formatage des idées, des émotions, à la marchandisation des rapports entre les êtres humains. La scène est un lieu de résistance, de résistance joyeuse (…). Finalement c’est le travail des artistes, de tenir tête à ce qui nous broie, à ce qui nous oppresse toute la vie ».

Les spectateurs pourront découvrir des créations issues de compagnies romandes mais aussi des artistes de la scène internationale. Plusieurs pièces se tiendront d’ailleurs dans une autre langue que le français, comme « Hearing » d’Amir Reza Koohestani, qui sera joué en persan, ou le portugais, qui sera à l’honneur dans « What if They Went to Moscow ? » de Christiane Jatahy. /jpp

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.