Six mois d'hiver, une semaine de Plage

L'équipe de la Plage est fine prête à accueillir spectateurs et artistes. Zoom sur « L'équipe de la Plage est fine prête à accueillir spectateurs et artistes. » (touche ESC pour fermer)
L'équipe de la Plage est prête à accueillir spectateurs et artistes.

Une certification maison pour la 23e Plage des Six-pompes, du 31 juillet au 6 août. Le festival des arts de la rue chaux-de-fonnier lance une appellation Swiss Mad pour mettre en avant les compagnies suisses.

D’autres nouveautés sont au programme. La Plage, qui se sent à l’étroit dans la Vieille Ville, va éparpiller ses spectacles. Des représentations sont prévues aux Anciens abattoirs. L’idée est de proposer des espaces compatibles avec le travail des artistes plutôt que de les forcer à s’adapter aux scènes à disposition. Par ailleurs, une Association des Amis du festival a vu le jour; une façon de permettre à tout un chacun de soutenir financièrement la manifestation. Enfin, le poste de responsable du sponsoring a été professionnalisé.

La chasse aux bénévoles est ouverte

La Plage des Six-pompes continue de collaborer avec d’autres festivals, comme les Fondus du macadam à Thonon-les-Bains, Scènes de rue à Mulhouse ou encore le Paléo festival. Elle accueillera également les lauréats de la bourse en écriture de spectacles de rue initiée par la Société suisse des auteurs. Quant aux afters, elles ne bougent pas et ont toujours lieu à Bikini Test.

Cet été, c’est une quarantaine de compagnies qui viendront fouler les pavés de La Tchaux. Il faudra plus de quatre cents bénévoles pour faire tourner le festival. Les inscriptions sont possibles en ligne dès mercredi. Par ailleurs, les organisateurs recherchent également des chambres d’amis, lits ou coins de canapé pour accueillir artistes et bénévoles. /mwi

Partager
Link

Galerie photos liée

31.07.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.