Bénéfice record pour Val-de-Travers

Frédéric Mairy, le chef des finances de Val-de-Travers. Zoom sur « Frédéric Mairy, le chef des finances de Val-de-Travers. » (touche ESC pour fermer)
Frédéric Mairy, le chef des finances de Val-de-Travers.

Un bénéfice record de 2,26 millions de francs alors que le budget prévoyait un déficit de 1,4 million. Les comptes 2015 de Val-de-Travers bouclent dans le noir, comme ça a toujours été le cas depuis la fusion.

La différence s’explique par de multiples facteurs. D’abord, la traditionnelle politique de maîtrise des charges a particulièrement bien fonctionné, avec des économies de près d’un million de francs. La politique de mutualisation du coût des services des ambulances a bénéficié à Val-de-Travers, avec une facture allégée de 760'000 francs. La décision cantonale de reporter la bascule de l’impôt sur les frontaliers permet un gain de 1,2 million. Les récupérations d’impôt ont dépassé les 700'000 francs et la faiblesse des taux d’intérêt a aussi été profitable.

S’il est heureux de ce résultat inattendu, le Conseil communal vallonnier ne tombe pas pour autant dans l’euphorie et annonce, une nouvelle fois, qu’il va continuer à faire preuve de prudence. Il sait que le contexte économique est difficile. Les rentrées fiscales sont d’ailleurs déjà en baisse pour 2015, tant pour les particuliers que les entreprises. Par ailleurs, les communes neuchâteloises sont associées au programme d’assainissement des finances engagé au niveau cantonal. Val-de-Travers sait qu’il va falloir se serrer la ceinture. /com-msa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.