A la santé des prostituées

Le premier contact s'établit grâce à un sachet contenant, entre autres, des préservatifs. Zoom sur « Le premier contact s'établit grâce à un sachet contenant, entre autres, des préservatifs. » (touche ESC pour fermer)
Le premier contact s'établit grâce à un sachet contenant, entre autres, des préservatifs.

Médecins du Monde au chevet des travailleuses du sexe. L’organisation a lancé en janvier un projet en faveur des personnes qui se prostituent dans le canton de Neuchâtel.

L’objectif est de faciliter l’accès à la santé et aux soins. Trois personnes ont été engagées, qui collaborent avec le Groupe Sida Neuchâtel et les Centres de santé sexuelle du canton.

La prévention se fait sur les lieux de travail des prostituées, directement dans les salons. Il s’agit de présenter les droits des travailleuses en matière de santé et de les diriger vers les services qui peuvent répondre à leurs besoins.

Un tel projet avait été lancé en 2007 à Lausanne. En 2013, il a été remis avec succès à la Policlinique médicale universitaire, qui a pris le relais. A terme à Neuchâtel, Médecins du Monde espère également pouvoir transmettre le concept aux autorités sanitaires cantonales. /mwi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.