Et de dix pour Solar Impulse

Solar Impulse (image d'archives). Zoom sur « Solar Impulse (image d'archives). » (touche ESC pour fermer)
Solar Impulse (image d'archives).

Solar Impulse a bouclé mardi peu après 6h à Phoenix la dixième étape de son tour du monde. L'avion solaire, piloté par André Borschberg, a réalisé les 1203 km séparant Mountain View, en Californie, à la capitale de l'Arizona en 16 heures 7 minutes et 51 secondes.

Cette étape était bien plus courte que la précédente, qui comportait 60 heures entre Hawaï et San Francisco. Elle était assurée par l'autre pilote de l'avion, le Suisse Bertrand Piccard.

Le tour du monde, qui est prévu en treize étapes, a subi un brutal coup d'arrêt à l'arrivée de l'appareil en juillet à Hawaï, soit à mi-parcours du périple de 35'000 kilomètres. L'avion est resté immobilisé 293 jours pour une escale technique, le temps de recharger et réparer ses batteries mais aussi dans l'attente d'avoir des conditions météorologiques idéales pour redécoller.

Les batteries du Solar Impulse 2 avaient été endommagées lors de sa première étape au-dessus du Pacifique, un voyage d'une durée record de 5 jours et 5 nuits entre Nagoya au Japon et l'archipel américain d'Hawaï.

Il reste encore une étape à Solar Impulse dans le centre des Etats-Unis avant de rejoindre New York et la côte est des Etats-Unis. Il entamera ensuite la traversée de l'Atlantique. Après une halte sur les côtes méditerranéennes, l'avion bouclera son tour du monde à Abou Dhabi, d'où il est parti. Le périple devait initialement durer 5 mois, entre mars et août 2015, mais en est déjà à 13 mois à mi-chemin. /ats-sma

Partager
Link

Galerie photos liée

25.07.2012
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.