Les caricatures s'invitent au Grand Conseil

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Les huit dessins n'ont pas fini de faire parler d'eux.

Y a-t-il eu violation de domicile dans l’affaire des caricatures présentées à l’école de Fleurier ? Le Conseil d’Etat neuchâtelois s’est penché sur la question mercredi matin. Monika Maire-Hefti a répondu à une question du député-suppléant vert Roby Tschopp devant le Grand Conseil. Selon la ministre, ni l’école ni la commune de Val-de-Travers n’ont déposé de plainte à suite de la visite de l’exposition qui a mené au retrait de huit dessins. Par ailleurs, il n’appartient pas au Conseil d’Etat de décider s’il s’agit d’une violation de domicile. Monika Maire-Hefti s’est également interrogée sur les réactions si le visiteur en question avait apprécié l’exposition.

La police se chargera des gens du voyage

Interrogé sur les gens du voyage stationnés à Colombier, le conseiller d’État en charge du territoire, Laurent Favre, n’a pas souhaité faire plus de commentaires que ce qui a été déclaré par le Gouvernement. Il a juste ajouté que les gitans ont été clairement notifiés du refus de l’accueil. Il a en outre assuré que la Police neuchâteloise se chargerait de faire respecter cette décision dans les jours à venir. /mwi-jha

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.