Neuchâtel possède un nouveau lieu dédié aux migrants

Le bâtiment rue de la Main 2, à Neuchâtel Zoom sur « Le bâtiment rue de la Main 2, à Neuchâtel » (touche ESC pour fermer)
Le but du collectif est de réagir à une situation de précarité sociale et culturelle en proposant une nouvelle opportunité aux migrants.

Un espace de rencontre dédié aux personnes migrantes existe depuis vendredi à Neuchâtel. Le collectif l’AMAR (lieu autogéré multiculturel d'accueil et de rencontres) a investi l’immeuble, rue de la Main 2.

Le but du projet est simple: proposer aux migrants et aux Neuchâtelois un lieu qui permet la rencontre, l’échange et la création. Diverses activités et des repas sont proposés durant la journée par des membres bénévoles du collectif.

Le Conseil communal s'est rendu sur place et a rencontré les occupants. Dans un communiqué la Ville regrette que le collectif ne lui ait pas adressé de demande, préférant prendre de force un bâtiment ne lui appartenant pas. Vu les nombreuses activités prévues ce week-end et en journée uniquement, le Conseil communal n'interviendra pas immédiatement pour faire évacuer les lieux. Toutefois, une expertise technique du bâtiment va être rapidement réalisée, en particulier sur le plan de la sécurité. Les résultats devraient être communiqués lundi.

Dans le passé, l’immeuble était un squat. Les voisins avaient notamment fait part de désagréments et les personnes qui y résidaient s’étaient permis quelques fantaisies. L’une des membres du collectif l’AMAR se veut rassurante. « On va rencontrer les voisins pour leur présenter notre projet et leur dire qu’il n’y aura pas de nuisances. Ce qui s’est passé il y a quelques années n’a rien à voir avec notre démarche, nous ne sommes pas un squat », conclut Aline Catzeflis. /ali

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.