Le calme avant la tempête à la FSFM

L'assemblée des délégués de la FSFM s'est déroulée à Oensingen Zoom sur « L'assemblée des délégués de la FSFM s'est déroulée à Oensingen » (touche ESC pour fermer)
L'assemblée des délégués de la FSFM s'est déroulée à Oensingen.

Une assemblée sans remous pour la Fédération suisse du cheval Franches-Montagnes. Les délégués de la FSFM étaient réunis jeudi après-midi à Oensingen, dans le canton de Soleure, pour leurs assises annuelles. Comptes et budget ont été acceptés à une large majorité et deux représentants du canton de Berne ont été élus au comité, dont Pierre Koller de Bellelay.

L’ordre du jour a été sagement suivi. Un point du budget a toutefois été contesté : la taxe de 30 francs prélevée lors d’un changement de propriétaire dans le passeport des chevaux. Jean-François Maillard, du syndicat chevalin des Franches-Montagnes, a dénoncé les frais administratifs prohibitifs pour les poulains et a demandé de retiré l’émolument. Les délégués ont approuvé sa proposition par 109 voix sur 134. La taxe sera supprimée et remboursée. Mise à part ça, la séance a suivi son cours sans vague. Mais la rivière risque de s’agiter l’année prochaine. Deux gros dossiers seront au programme : la question de l’apport de sang nouveau dans la race et de la sélection et l’approbation des étalons. De l’aveu même du président de la FSFM, Bernard Beuret : « Des dossiers délicats et sensibles ». /lbr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.