Le Conseil général se penche sur les emprunts toxiques

  Zoom sur «    » (touche ESC pour fermer)
Le Conseil général de La Chaux-de-Fonds veut éviter à tout prix de revivre un tel cas de figure à l'avenir. Photo: Ville de La Chaux-de-Fonds

Les emprunts toxiques au menu du Conseil général de La Chaux-de-Fonds. Le législatif a pris acte lundi soir d’un rapport d’information du Conseil communal sur les emprunts Depfa contractés en 2007 et dont les taux d’intérêt ont pris l’ascenseur en raison de la chute de l’euro. Si la Ville n’a pas d’autres choix que de les rembourser jusqu’à leur échéance, des mesures ont été prises pour éviter ce genre de situations à l’avenir. Un postulat socialiste dans ce sens a été accepté à l’unanimité.

La seule demande de crédit à l’ordre du jour a été acceptée par 31 voix contre 4. Il s’agit d’un montant de 190'000 francs pour l’élaboration du plan d’aménagement zoologique et paysager du Bois du Petit-Château. Un plan qui doit permette de mettre le zoo emblématique de La Chaux-de-Fonds aux normes de l’Ordonnance sur la protection des animaux. /mwi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.