La prostitution sera mieux réglementée à Neuchâtel

Face à l'évolution du milieu, des adaptations légales sont nécessaires selon le Conseil d'Etat neuchâtelois. Zoom sur « Face à l'évolution du milieu, des adaptations légales sont nécessaires selon le Conseil d'Etat neuchâtelois. » (touche ESC pour fermer)
Face à l'évolution du milieu, des adaptations légales sont nécessaires selon le Conseil d'Etat neuchâtelois.

Le monde de la prostitution évolue aussi dans le canton de Neuchâtel.

Le nombre d’agences d’escortes y est en hausse et les personnes proposant leurs services sont estimées à 133 sur le territoire neuchâtelois. Du coup, le Conseil d’Etat souhaite modifier la loi cantonale sur la prostitution et la pornographie datant de 2005. Il a adopté un rapport à l’attention du Grand Conseil.

Les changements ne sont pas révolutionnaires, mais les systèmes des obligations d’annonces pour les personnes qui pratiquent le commerce du sexe, pour les agences et pour les propriétaires de salons ont été modifiés. Des bases réglementaires et légales ont aussi été ajoutées à la loi pour faire face à la prostitution de rue et afin qu’elle ne se développe pas dans un vide juridique.

Pour le Conseil d’Etat, l’objectif est de modifier la LProst avant qu’il y ait des dérives et de garder un contrôle en terme sanitaire et social. La nouvelle loi pourrait entrer en vigueur en 2016 ou au début 2017. /ali

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.