Avec ou sans cornes?

Vaches Zoom sur « Vaches » (touche ESC pour fermer)
En Suisse, neuf vaches sur dix n'ont plus de cornes.

Les cornes des vaches ne doivent pas être brûlées !

Voilà ce que pensent les 120'000 personnes qui ont signé  l’initiative « pour les vaches à cornes ». Elle a été déposée à la Chancellerie fédérale il y a une dizaine de jours. Le texte demande que les agriculteurs possédant des animaux à cornes soient soutenus financièrement. Pour les initiants, écorner des bêtes revient à les mutiler.

Dans l’autre camp, certains paysans qui choisissent de brûler les cornes de leurs bêtes à la naissance sont sceptiques. Pour Daniel Dreyer, agriculteur, les vaches sans cornes ne sont pas plus malheureuses que celles avec cornes. « Premièrement, elles se blessent moins entre elles. Deuxièmement, celles qui possèdent des cornes fragiles ne peuvent plus se casser. Il y a donc beaucoup moins de douleurs pour les animaux », explique l’agriculteur de Boveresse. En Suisse, neuf vaches sur dix sont écornées pour éviter le risque de blessure entre animaux mais aussi envers les humains.

Peu d’agriculteurs neuchâtelois engagés

Pour l’ancien conseiller d’Etat écologique Fernand Cuche, ce texte est superflu. « Comme l’initiative ne demande pas l’interdiction de brûler les cornes à la naissance des bovins, les paysans sont relativement indifférents ». Selon lui, très peu d’agriculteurs vont se lancer dans cette campagne. /ali

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.