Le logo de la discorde

Rififi autour du logo du Locle. Le Conseil communal a réagi à l’utilisation de l’image officielle de la Ville dans la campagne sur le taux d’activité des membres de l’exécutif. Une utilisation qu’il juge abusive. Dans un communiqué, il précise que le logo « est réservé exclusivement à la communication des autorités communales. »

La population locloise se prononce le 3 avril sur le passage de 50 à 80% du taux d’activité des conseillers communaux. Une augmentation acceptée par la majorité du Conseil général, mais combattue par un référendum du POP. Les quatre autres partis – les Verts, le PS, le PDC et le PLR – se sont unis pour défendre ce qu’il considère comme la position du Conseil général, d’où l’utilisation du logo. Toutefois, l’exécutif estime que la majorité du législatif ne peut pas s’exprimer au nom de l’ensemble.

Le point de vue du Conseil communal est partagé par le service des communes. L’exécutif a donc demandé aux partis concernés de retirer le logo de la ville des supports utilisés dans la campagne. /mwi

Le point de vue d'Isabelle Peruccio Sandoz, conseillère générale verte

La réponse de Denis de la Reussille, président du Conseil communal

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.