La Case à chocs toujours ouverte aux soirées estudiantines

La Case à chocs à Neuchâtel. Zoom sur « La Case à chocs à Neuchâtel. » (touche ESC pour fermer)
La Case à chocs à Neuchâtel.

La Fédération des étudiants neuchâtelois et la Ville de Neuchâtel accordent leurs violons. Lors de rencontres entre les deux parties, la direction de la culture a assuré à la FEN que des soirées estudiantines pourront toujours être organisées dans les locaux qui appartiennent à la Ville, selon un communiqué publié jeudi. Le conseiller communal Thomas Facchinetti et plusieurs responsables ont souhaité dissiper les malentendus survenus l’automne passé, laissant penser aux étudiants qu’ils n’étaient plus les bienvenus à la Case à chocs ou à la ferme de Pierre-à-Bot. Ce n’est pas le cas ; les associations d’étudiants pourront toujours organiser leurs soirées dans ces lieux « à condition de respecter les règlements en vigueur ». /comm-jpp

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.