Le hangar des trams pourrait déménager

Les jours du hangar des trams de la Baie de l'Evole semblent être comptés. Zoom sur « Les jours du hangar des trams de la Baie de l'Evole semblent être comptés. » (touche ESC pour fermer)
Les jours du hangar des trams de la Baie de l'Evole semblent être comptés.

Le hangar des trams pourrait prochainement déménager !

Selon nos informations, la compagnie de transports publics neuchâtelois TransN souhaite acheter une parcelle de terrain située entre Colombier et Areuse, près de l’aérodrome. Les jours du hangar de la baie de l’Evole à Neuchâtel semblent être comptés : le bâtiment est trop petit, mais surtout plus aux normes pour accueillir la nouvelle génération de trams. Concrètement, le site historique ne peut pas être modifié et les nouveaux trams que la compagnie pourrait prochainement acquérir sont bien plus volumineux que ceux en service actuellement. Ils ne rentreront donc plus dans le hangar.

Du coup, la société de transports publics neuchâtelois ambitionne de déménager sur le territoire communal de Boudry. Elle pourrait y acquérir un terrain, d’une superficie de 12'000 à 15'000 m2, situé près de l’aérodrome de Colombier. L’information a été confirmée par le conseiller communal de Boudry, en charge du dossier. Le responsable communal de l’environnement et de l’aménagement du territoire indique être au courant des projets de TransN.

 

Nouvelle vie pour le hangar à la baie de l’Evole ?

Le hangar historique de Neuchâtel, idéalement situé, pourrait par exemple accueillir un centre des congrès. Comme nous l’annoncions il y a une dizaine de jours, plusieurs acteurs planchent déjà sur le projet, dont la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie. Elle souhaiterait y réaliser une sorte de second KKL, mais à Neuchâtel. Le KKL est le palais de la culture et des congrès de Lucerne, dessiné par l’architecte Jean Nouvel. Pour l'instant, la Chambre neuchâteloise du commerce et de l'industrie rappelle qu'il s'agit d'une vision possible pour ce site.

 

La Poste aussi sur le coup

Le géant jaune, qui possède déjà un centre de tri à Boudry, serait également à la recherche de nouveaux locaux ou d’un nouveau terrain dans les environs. Selon Nathalie Dérobert, porte-parole de la Poste, « il n’y a encore rien de concret, mais un mandat est ouvert et des recherches sont en cours ». La Poste nous a confirmé son intérêt pour la parcelle à côté de son centre de tri.

Au total, une vingtaine d’entreprises est intéressée par cette parcelle. /ali

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
La Poste et TransN sont les deux principaux intéressés par ce terrain, parmi une vingtaine d'autres entreprises.

Partager
Link

Galerie photos liée

10.02.2011
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.