Les Neuchâtelois craignent les cambriolages

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
La police neuchâteloise a mené une campagne de sensibilisation afin de lutter plus efficacement contre les cambriolages.

Les cambriolages préoccupent la population neuchâteloise. Au total, 56% des sondés expriment leur crainte face à ce type d'infraction. Une peur qui est clairement supérieure à Neuchâtel, en comparaison à la moyenne suisse, qui s’élève à 33%. Mais elle est cohérente par rapport à la statistique des cambriolages qui est plus haute que la moyenne du pays.

Ces chiffres ressortent du sondage sur la sécurité réalisé par l’entreprise Killias Research & Consulding en 2015, qui a mené une vaste étude au plan national. Elle a ensuite été mandatée par la Police neuchâteloise afin d’étayer les chiffres du canton. Cinq cents personnes ont été interrogées dans la région et deux mille au niveau suisse.

 

Une réelle confiance en la police

Si les Neuchâtelois ont peur de laisser leur domicile vide, ils sont à l'aise dans l’espace public. Seuls 11% des sondés neuchâtelois se sentent en insécurité lorsqu’ils se promènent après la tombée de la nuit. Un résultat sensiblement inférieur à la moyenne suisse qui se situe à plus de 14%. Les problèmes de drogue, le trafic de stupéfiants, le vandalisme ou les déchets sauvages sont des aspects qui préoccupent le plus les sondés dans l’espace public.

A relever encore que l’image de la police est en nette amélioration par rapport à ces dernières années. La confiance qu’ont les sondés neuchâtelois envers elle s’élève à 85%. /ali

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.