La prévention routière porte ses fruits

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Les accidents mortels ont à nouveau baissé en 2015 dans le canton de Neuchâtel. Photo: archives

Il n’y avait jamais eu autant peu de morts  en une année sur les routes de Neuchâtel. Seules trois personnes y sont décédées en 2015, contre sept l’année précédente, selon la Police neuchâteloise. Quant aux accidents avec blessés, ils sont en stagnation avec 279 cas. C'est un de plus qu’en 2014.

La plupart des accidents mortels ou avec blessés sont dus à l’inattention. Le refus d’accorder la priorité et la vitesse inadaptée comptent aussi parmi les causes récurrentes, devant les manoeuvres dans la circulation et l'ivresse au volant.

Des hommes plus enclins à conduire ivre

Parmi les 13'000 contrôles à l'éthylomètre, 718 conducteurs étaient en état d'ivresse. 80% d'entre eux étaient des hommes, alors que les femmes représentent presque la moitié des personnes au volant dans le canton.

Plus de 31 millions de véhicules sont passés devant les radars fixes et semi-stationnaires du canton. Au total : 110 000 amendes d’ordre et 1'100 PV, pour un taux d'infraction de 0.36%. Pour les radars mobiles, ce taux s'élève à 5.47%. Un chiffre en baisse par rapport à l'an passé.

Si les chiffres sont encourageants, la Police neuchâteloise veut poursuivre ses efforts en matière de prévention routière. Des campagnes de préventions sont à l’ordre du jour. /rga

Pierre-Louis Rochaix et Alain Saudan sont satisfaits du bilan de sécurité routière. Zoom sur « Pierre-Louis Rochaix et Alain Saudan sont satisfaits du bilan de sécurité routière. » (touche ESC pour fermer)
Pierre-Louis Rochaix, porte-parole de la police neuchâteloise, et Alain Saudan, chef de la police de la circulation, sont satisfaits du bilan de sécurité routière.

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.