La Brévine restera toujours la Sibérie de la Suisse

Indépendamment du réchauffement climatique, la Vallée de La Brévine méritera toujours son titre de Sibérie suisse grâce à la topologie du lieu. C'est l'une des conclusions d'une étude de l'équipe de climatologie appliquée de l'Université de Neuchâtel.

Située entre 1030 et 1300 mètres d'altitude, la région de La Brévine est réputée pour ses fréquents épisodes de froid sibérien. On y mesure régulièrement des températures inférieures à -20 voire -30 degrés avec des extrêmes pouvant aller jusqu'à -41,8 degrés, un record national de 1987.

Cette particularité est liée à la topographie du lieu qui provoque un phénomène d'inversion de température : dans certaines stations météorologiques, la température augmente avec l'altitude au lieu de diminuer comme c'est normalement le cas, relève l'étude de l'Université de Neuchâtel et de l'Institut fédéral de recherche WSL.

Inversion de température

Ce phénomène peut se rencontrer toute l'année, mais est toutefois particulièrement marqué en hiver lorsque les nuits sont plus longues que les jours. Cet effet est confirmé par 46 stations de mesure qui ont enregistré l'accumulation d'air froid dans le fond de la vallée jusqu'à des altitudes différentes selon les épisodes d'inversion.

« Ces inversions se produisent lorsque les conditions atmosphériques sont stables, c'est-à-dire lorsque la pression atmosphérique est élevée, le ciel clair et le vent très faible », explique le doctorant Geoffrey Klein. « L'air froid, qui est plus lourd que l'air chaud, s'accumule dans le fond de la vallée, sans échappatoire ».

Le phénomène ne dépend donc pas des températures de la région. Il reste strictement lié aux conditions topographiques locales. Cela fait dire aux scientifiques que le réchauffement climatique global n'empêchera jamais le processus de se mettre en place.

La Brévine restera la Sibérie

Le contraste entre le fond de la Vallée de La Brévine et l'extérieur se maintiendra. Pour les chercheurs, tout porte ainsi à croire que des températures inférieures à -20 degrés continueront à y être régulièrement atteintes.

Lors de l'hiver 2014-2015, on a pu mesurer jusqu'à 28 degrés de différence entre le fond de la vallée et les sommets environnants. En fonction de la durée et de l'intensité de l'épisode d'inversion, seul le fond ou au contraire l'ensemble du vallon se remplit d'air froid. /ats

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.